arnaques-à-l'emploi

Arnaques à l’emploi, fausses annonces, abus… quand des offres d’emploi ne vous veulent pas du bien

Derrière ce titre, qui ressemble aux titres des émissions policières diffusées à la télé, se cache tout un article de prévention. La recherche d’emploi peut être quelque chose de rude moralement et certains en profitent, malheureusement, pour vous arnaquer et/ou abuser de vous. Découvrez donc comment éviter ces arnaques à l’emploi afin de ne jamais tomber dans le panneau.

 

arnaques-a-lemploi-panneau

 

Quelques exemples d’arnaques à l’emploi et d’offres d’emploi malveillantes

Quand on recherche un emploi depuis un moment, on peut vite être amené(e) à accepter tout et n’importe quoi. Parfois, on postule à des offres d’emploi dites « toxiques », mais ce ne sont pas des arnaques. Et puis… on peut tomber sur des offres d’emploi comme celles-ci…

 

Arnaques à l’emploi : les offres de mises sous pli

C’est sans doute l’une des arnaques à l’emploi les plus courantes de nos jours. Une personne vous contacte sur votre adresse mail, prétextant qu’elle a trouvé vos coordonnées sur le site de Pôle emploi. Par la suite, elle va vous proposer, depuis chez vous, de mettre des prospectus dans des enveloppes depuis votre domicile.

Attention ! Cet individu va vous promettre un salaire plutôt alléchant pour une mission plutôt simple. Par la suite, il vous demandera, grâce à un discours bien ficelé, vos coordonnées bancaires. Donc, si un jour, vous recevez un mail dans ce genre, ne répondez pas !

 

arnaques-à-l'emploi-mise-sous-pli

 

Des « recruteurs » malveillants

Certains n’hésitent pas à diffuser des offres d’emploi afin d’assouvir leurs besoins… sexuels. Parfois, cela concerne de vrais recruteurs et de vraies offres d’emploi, parfois, tout est faux.

Dans tous les cas, faites attention. Prenons l’exemple très récent, vu sur Twitter, d’une candidate à une offre d’emploi. Un recruteur, très probablement faux, demande aux candidates des faveurs sexuelles. Et c’est malheureusement la personne qui réalisera la meilleure faveur qui décrochera le poste.

Cela n’engage que vous, mais sachez que très souvent, il n’y a aucun emploi à la clé.

 

arnaques-à-l'emploi-abus

 

Quand un recruteur recherche une employée et une épouse

Voici un exemple un peu plus léger et humoristique mais qui n’a tout de même rien à faire sur un site d’offres d’emploi !

Il y a quelques temps, nous avions détecté une offre d’emploi un peu particulière… Un gérant d’un restaurant recherchait à la fois une serveuse et une épouse !

Les sites d’emploi et les réseaux sociaux professionnels ne sont pas des sites de rencontre ! Hélas, il est courant de lire des témoignages de personnes lassées se plaignant de ce genre de pratiques.

 

arnaques-à-l'emploi-conjointe

 

Quand la fausse offre d’emploi arrive jusqu’à un faux entretien

Parfois, tout a l’air de bien se passer. Vous trouvez une offre d’emploi fiable avec un bon salaire, vous postulez, vous passez un entretien en ligne, vous êtes recruté(e), vous signez un contrat…

Mais en fait, tout est faux ! Certaines personnes malveillantes usurpent l’identité d’un recruteur et mettent en scène parfaitement toutes les étapes de recrutement. Finalement, elles vont réussir à récupérer vos coordonnées bancaires…

 

Téléchargez gratuitement l’application Vigijobs dès maintenant

telechargement-vigijobs-apple-app-store

telechargement-vigijobs-google-play-store

Comment détecter des arnaques à l’emploi ?

Bien que ces arnaques à l’emploi soient souvent très réalistes, il est généralement possible de les repérer.

 

  • Des fautes d’orthographe dans l’offre d’emploi

L’erreur est humaine. Il n’est pas impossible de faire une petite coquille. Toutefois, si vous repérez plusieurs fautes d’orthographe, méfiez-vous !

 

  • Un recruteur avec une adresse mail étrange

Si l’adresse mail contient le nom de l’entreprise avant le @, drapeau jaune. Si l’adresse mail ne contient pas le nom de l’entreprise et qu’il s’agit d’une adresse Outlook, Gmail, drapeau orange. Si l’adresse mail n’a rien à voir avec l’entreprise et le nom du recruteur, drapeau rouge !

 

  • L’offre d’emploi vous propose un gros salaire

À la lecture d’une offre d’emploi, vous apercevez un gros salaire… jackpot ! Quoi que… Si la rémunération est bien supérieure aux rémunérations habituelles, il y a anguille sous roche.

 

  • Le recruteur vous contacte par SMS

Si votre premier échange avec le recruteur se fait par SMS, cela peut être suspicieux. En effet, un recruteur aura tendance à vous contacter tout d’abord par mail ou par téléphone.

 

  • Vous n’avez jamais vu le recruteur

Vous avez passé un entretien téléphonique et vous êtes embauché(e). Bizarre si vous n’avez jamais vu le visage de votre interlocuteur, que ce soit lors d’un entretien en visio ou en présentiel.

 

  • Le recruteur vous demande de dépenser votre argent

Très souvent, l’arnaqueur va vous demander à un moment ou un autre de dépenser de l’argent. Par exemple, pour le cas de la mise sous pli, il vous demandera d’acheter une machine. Ne donnez jamais de l’argent à votre employeur et ne donnez pas vos informations bancaires si vous n’avez jamais vu le recruteur !

 

Donc, en cas de doute, vous pouvez faire des recherches sur Internet en écrivant « Arnaque » + l’entreprise ou l’adresse mail ou le nom du recruteur. Vous pouvez aussi vous renseigner au maximum sur l’entreprise ou sur le recruteur en allant sur le site Internet de la société ou sur le LinkedIn du recruteur. Cela permet de réduire le risque d’être en face d’un usurpateur. 

Enfin, si l’offre d’emploi figure sur un site d’emploi, n’oubliez pas de la signaler pour que personne ne se fasse avoir !

 

Que faire en cas d’arnaque à l’emploi ?

D’un point de vue extérieur, ces arnaques semblent grossières. En effet, « qui pourrait bien tomber dans le panneau ? ». Eh bien beaucoup de monde ! En voulant à tout prix un emploi, le chercheur peut se mettre involontairement des œillères et foncer droit dans le piège.

Si cela vous arrive, qu’il s’agisse d’une arnaque à l’emploi, d’un abus sexuel, d’une offre d’emploi malveillante, ne communiquez plus avec l’interlocuteur ! La meilleure chose à faire est de rompre le contact et de conserver les preuves.

Puis, si vous avez transmis vos coordonnées bancaires, surveillez vos comptes et informez votre banque. Il en est de même pour vos informations personnelles (contactez votre sécurité sociale, l’Assurance maladie, …).

De plus, vous pouvez également porter plainte pour essayer de mettre fin à cette escroquerie/malveillance.

En cliquant ici, vous retrouverez toutes les démarches à faire si vous êtes victime d’une arnaque à l’emploi.

 

Vous ne tomberez plus dans le piège des arnaques à l’emploi !

Malheureusement, rechercher des offres d’emploi, ce n’est pas un monde tout rose. Certains profitent de la vulnérabilité des chercheurs d’emploi pour abuser d’eux. Avec tous ces conseils, vous devrez réduire considérablement le risque de tomber dans le piège. D’autant plus que les jobs boards essaient de plus en plus de renforcer votre sécurité. Avec donc un peu de vigilance, vous pouvez détecter « sereinement » les nouvelles offres d’emploi de 2000 sites sur l’appli Vigijobs 😉

Si vous avez d’autres conseils pour éviter de tomber dans le piège des arnaques à l’emploi, n’hésitez pas à nous les partager dans les commentaires !

 

Partagez cet article

👀 Vous pourriez également être intéressé(e) par ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.